Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…

L’homme au ventre de plomb, JF Parot

5 Commentaires

L’homme au ventre de plomb est le deuxième tome de la série des Nicolas Le Floch, écrite par Jean-François Parot. Il a été récemment porté à l’écran par France 2. Mais je vous recommande vivement la lecture de ces policiers.

L’histoire : Nicolas a pris peu à peu sa place dans la police parisienne et est désormais Commissaire. Lors d’une soirée au théâtre, il est informé qu’un jeune noble s’est suicidé alors que ses parents assistaient aussi au spectacle. Nicolas doute rapidement du suicide et, aidé par ses fidèles complices (Bourdeau, Semacgus, Sanson), il va mettre au jour un complot visant à faire tomber une famille entière.
Ce deuxième roman est excellent : Nicolas prend plus d’assurance, il s’installe confortablement au commissariat du Châtelet. Il prend de l’aplomb et affirme clairement ses opinions quant à la réalité du crime qu’il constate. Les moyens criminels sont originaux, l’intrigue bien montée, on ne peut pas lâcher le livre de toute la lecture! Comme à son habitude, l’auteur nous fait saliver en décrivant les plats préparés par la servante Catherine et vibrer en ménageant le suspens tout au long du roman. Je suis sûre que ceux qui commenceront à lire Jean-François Parot ne pourront plus arrêter! J’attends tous les ans la sortie en poche du dernier tome : cette fois ci c’est pour décembre et je n’en peux plus d’attendre!

 

Publicités

5 réflexions sur “L’homme au ventre de plomb, JF Parot

  1. Pingback: L’honneur de Sartine, JF Parot « Nag…And So On…

  2. je viens juste de rentrer dans les lectures communes de Syl pour Nicolas le Floch que j’ai déjà lu. J »attaque l’enquête russe. mais dès que j’ai le temps je refeuillette les anciens. Les adaptations si elle présentent un beau téléfilm, je suis comme toi, le livre est beaucoup mieux. D’ailleurs JFParot n’en est pas le scénariste ce qui explique l’à,peu près.
    avec le sourire

    • Oui sans doute… Je trouve que ce n’est pas assez fidèle au niveau du personnage de Nicolas. Je trouve que l’acteur surjoue et il me semble moins arrogant et moins violent dans le roman que dans le film. J’adore par contre l’acteur qui joue Bourdeau, je le voyais tout à fait comme cela!

  3. Pingback: L’homme au ventre de plomb | Thé, lectures et macarons

  4. Pingback: L’honneur de Sartine, JF Parot - Nag...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s