Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee : une très jolie découverte!

7 Commentaires

Avant tout, je voudrais remercier Karine de m’avoir fait découvert ce si joli roman.

L’histoire : Jem et Scout sont deux enfants qui n’ont plus de maman et sont élevés par Atticus Finch, leur père avocat et député. Nous sommes en Alabama dans les années 30. Ces enfants sont élevés librement, comme des « sauvageons » avec de fortes valeurs humaines et une grande liberté de ton. Leur vie et leur innocence va être un peu secouée lorsque leur père va être commis d’office pour défendre un jeune Noir accusé d’avoir violée une Blanche. Non seulement est il commis d’office mais encore, Atticus a décidé de défendre réellement son client qu’il croit innocent.

Ce roman est une jolie surprise. C’est certes un roman sur l’enfance mais également sur les convictions et la tolérance via le personnage d’Atticus. J’ai eu du mal à m’y plonger car je ne voyais pas où l’auteur voulait m’emmener avec la vie quotidienne de Jem et Scout. Et je trouvais que la jeune Scout parlait d’une façon bien trop adulte… Mais en m’y plongeant davantage, j’ai trouvé que ce roman était frais, vrai et drôlement courageux quand on pense qu’il a été publié en 1960, au moment de la lutte pour les droits civiques. La fin n’est pas très surprenante mais c’est encore une jolie histoire humaine, comme tout le reste de ce roman…

7 réflexions sur “Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee : une très jolie découverte!

  1. Je l’ai lu récemment, et oui, il fallait patienter durant la première partie!
    Dans la foulée j’ai vu le film (avec G Peck) , excellent, qui resserre bien l’intrigue…

  2. Oui j’ai appris qu’il y avait un film mais j’hésite à le regarder… Un de ces jours peut être?

  3. Ravie de t’avoir fait découvrir ce livre que j’aime beaucoup…

  4. Comme tu le dis, le début est un peu ennuyeux car l’intrigue met du temps à se mettre en route, mais le roman regorge de qualités. Il évoque en effet l’enfance et le racisme et a une réelle portée universelle. C’est un plaisir de lecture, quel que soit l’âge du lecteur.

  5. Oui, il fait partie des livres qu’on peut lire plusieurs fois et y trouver à chaque fois quelque chose de nouveau…

  6. Pingback: Challenge Girlmore Girls : j’en suis! « Nag…And So On…

  7. Pingback: Frankie Addams, Carson McCullers « Nag…And So On…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s