Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…

L’année du volcan, Jean-François Parot

4 Commentaires

L’histoire: Nicolas est saisi d’une affaire complexe qui touche de plus près la jeune reine, dont le comportement frivole commence à faire scandale. La mort du vicomte de Trabard est directement liée à des dépenses de jeux de celle ci et Nicolas découvre, au cours de son enquête, une affaire s’avère finalement plus complexe qu’il n’y paraissait: fausse monnaie, libelles infamants touchant son propre fils, etc. On est en 1783, Nicole prend aussi peu à peu conscience de la réalité du mécontentement du peuple français, poussé par Bourdeau mais également par Noblecourt et perd peu à peu de sa candeur naturelle…

J’ai retrouvé avec plaisir Nicolas Le Floch grâce à ma copine Karine que je remercie vivement! J’ai toujours autant de plaisir à retrouver Nicolas et ses proches, bien que son groupe d’amis ait été assez peu présent dans ce volume. L’amitié et la confiance entre Bourdeau et Nicolas est toujours à la base de ces enquêtes. Nicolas commence à réaliser que les temps changent et que le peuple se montre de plus en plus mécontent. Il aura fallu un avertissement de Noblecourt, en mauvaise santé, pour que Nicolas réalise que la France qu’il défend n’est peut être pas éternelle… J’ai bien aimé cette enquête qui mêle meurtre, faux monnayage, diffamation et qui s’avère bien construite et pertinente. Le personnage de l’escroc italien avec son Grand Turc est un délice et nous cadre vraiment bien dans l’époque! C’est également un plaisir d’accompagner Nicolas à Londres et d’apercevoir Antoinette. La vie sentimentale limitée de Nicolas me déçoit tout de même un petit peu: on le sent partagé entre sa fidélité de coeur à Antoinette et sa relation avec Aimée d’Arranet qui s’avère très peu présente dans cette histoire. Semacgus et Sanson se sont faits aussi très discrets et Louis n’est qu’évoqué dans ce roman, ce qu’on peut regretter également. L’anecdote sympathique c’est notamment la présence de l’éruption d’un volcan islandais qui détraque le climat français et britannique, un clin d’oeil à une actualité pas si ancienne… j’ai par contre des doutes sur le titre qui ne me semble pas si pertinent… Mais cela n’enlève rien au plaisir que j’ai ressenti en lisant ce roman et à la grande qualité du travail de JF Parot!

Ce roman a été lu dans le cadre du Challenge Polar historique de Samlor! Ayant terminé le niveau « Nicolas Le Floch » (6 romans), j’évolue au niveau « Fronsac » (10 romans).

challenge polars historiques

4 réflexions sur “L’année du volcan, Jean-François Parot

  1. Nag ! une amie me l’a offert hier. Mais comme je reprends les lectures, je ne suis pas prête de le lire. Je prends ton lien pour quand on sera à ton niveau !

  2. Bonjour,

    Tiens donc, un Le Floch dont je connaissais pas le titre ! Instructif, à acheter lorsque j’aurai un peu moins de livre à lire… vœux pieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s