Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…

Vocation fatale, Anne Perry

6 Commentaires

Bon, j’ai tendance à être obsessionnelle… et j’ai donc enchaîné avec un autre Monk, eh oui! J’aime bien lire des séries de romans ce qui me permet d’être sûre de ce que je vais trouver… et comme j’ai moins lu cette année, j’ai eu plutôt tendance à rester dans mes pantoufles plutôt qu’à tenter des lectures nouvelles!

Ce roman est le 4ème tome des enquêtes de William Monk.

L’histoire: Une jeune infirmière, ancienne volontaire durant la guerre de Crimée aux côtés de Florence Nightingale, est assassinée dans l’hôpital où elle travaillait. Lady Callandra, administratrice de cet hôpital, demande rapidement à Monk d’enquêter puisqu’elle craint pour la vie d’un des médecins dont elle est proche. L’enquête est difficile et Hester Latterly, elle même infimière et « ancienne » de la guerre de Crimée, infiltre l’hôpital car l’enquête piétine… Rathbone est bien sûr engagé pour la défense du coupable et fera preuve de tout son talent et son intégrité pour traiter cette affaire…

J’ai beaucoup aimé ce roman même si je l’ai trouvé moins bon et moins fort que le précédent. J’ai néanmoins passé un bon moment : l’enquête est complexe et se révèle au fur et à mesure des pages. On ne s’attend pas forcément au coupable ni à ce mobile. Les personnages sont fouillés : Monk, lui même, se révèle avec le recouvrement de sa mémoire, Hester est excellente comme toujours et irrite le détective, Lady Callandra éprouve également des sentiments nouveaux tout comme Rathbone à l’égard d’Hester. Les personnages secondaires également sont fouillés, bien travaillés au regard de leur psychologie et du développement de l’enquête. La jeune infirmière assassinée permet à l’auteur de continuer à dresser le portrait des volontaires de Nightingale mais également des proches de ces jeunes femmes de bonne famille et de ce que la société pouvait penser de ce type d’engagement auprès des soldats.

Anne Perry, dans cette série des enquêtes de Monk, montre qu’elle est capable de creuser la psychologie de ses personnages et de monter des intrigues plus complexes, par exemple, que dans la série des Charlotte et Thomas Pitt (que j’apprécie d’ailleurs).

A lire avant:

challenge polars historiques

British mysteries logo

6 réflexions sur “Vocation fatale, Anne Perry

  1. bon bon bon… il faut vraiment que je découvre Monk🙂 Pour l’instant j’ai prévu de relire idéalement deux Pitt pendant mes vacances, étant chez mes parents où ces deux tomes sont stockés. Merci pour ce nouveau billet mystérieux !

  2. je reconnais ! parfois tu te montres obsessionnelle dans tes séries !!! Je crois que tu nous bats toutes.

    • Eh oui!!! j’adore tellement retrouver des personnages ou un univers que j’aime, les voir évoluer… ça me rend boulimique! c’est la même chose avec les séries TV!!!! et je ne me soigne pas😉

  3. Pingback: Le challenge Anne Perry | Thé, lectures et macarons

  4. Pingback: Et mes challenges? | Nag...and so on...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s