Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…


2 Commentaires

Et mes challenges?

Maintenant que je suis un peu plus calme et que j’ai du temps pour moi, il est temps de faire le bilan sur les challenges en cours en 2013. Je ne crois pas que j’aie déjà fait le bilan de ces challenges et comme je sais que, pour une fois, j’en ai terminé au moins 1! et en 2013, je n’ai participé qu’à des challenges qui me tenaient à coeur!

  • Challenge Anne Perry

Ce challenge a été lancé par George et Asphodèle et relayé notamment par Syl. J’adore le logo qui est vraiment joli!

 

Ce challenge est assez facile et procure une grande liberté: il suffit de lire tous les romans de Anne Perry que l’on souhaite sans limitation de durée… bref pas d’échec possible! Pour ma part, j’en ai déjà lu pas mal (même si les organisatrices du challenge ont repris mes lectures les plus anciennes).

Voici mes lectures (les romans en gras sont ceux que j’ai lu depuis le début du Challenge).

Série Charlotte et Thomas Pitt
Tome I – L’Étrangleur de Cater Street
Tome II – Le Mystère de Callander Square
Tome III – Le Crime de Paragon Walk
Tome IV – Resurrection Row
Tome V – Rutland Place
Tome VI – Le Cadavre de Bluegate Fields
Tome VII – Mort à Devil’s Acre
Tome VIII – Meurtres à Cardington Crescent
Tome IX – Silence à Hanover Close

Tome X – L’Égorgeur de Westminster Bridge
Tome XI – L’Incendiaire de Highgate
Tome XII – Belgrave Square
Tome XIII – Le Crucifié de Farrier’s Lane
Tome XIV – Le Bourreau de Hyde Park
Tome XV – Traitors Gate

Tome XVI – Pentecost Alley

Série William Monk
Tome I – Un étranger dans le miroir
Tome II -Un deuil dangereux
Tome III – Défense et trahison
Tome IV – Vocation fatale

Noël
La révélation de Noël
La disparue de Noël

  • Challenge British Mysteries

Ce Challenge a été organisé par Hilde et Lou et est très complémentaire aux 2 autres challenges. L’idée était de choisir un niveau correspondant à un nombre de romans, BD ou autres comprenant une enquête policière ou un mystère se déroulant au Royaume Uni ou en Irlande…

British mysteries logo

J’avais pour ma part choisi le niveau « Résidant de Baker Street », soit 4 à 6 billets.

Les romans lus dans ce cadre sont globalement des romans de Anne Perry, j’ai fait d’une pierre 2 coups…

Un deuil dangereux, Anne Perry
Défense et trahison, Anne Perry
Vocation fatale, Anne Perry
Pentecost Alley, Anne Perry

J’en suis donc à 4 billets et donc ce challenge est presque terminé! La date limite étant le 31 janvier 2014, je suis bien partie…

  • Challenge Polar Historique

Ce challenge a été lancé par Samlor et repris récemment par Sharonina.

challenge polars historiques

Ce challenge a pour objectif la lecture de polars historiques… mon péché mignon! je ne pouvais pas y résister!!! et j’ai réussi ce challenge haut la main, j’ai même augmenté le niveau de difficulté vu que j’étais à fond… J’avais commencé Niveau Le Floch (6 polars lus) et je suis finalement passée au niveau Fronsac (10 polars lus).

Voici mes lectures (un peu plus variées cette fois même s’il y a à nouveau des doublons):

Ete meurtrier à Pont-Aven d’Yves Josso
Un étranger dans le miroir d’Anne Perry. 
L’enquête russe de Jean-François Parot.
Trafic de haut vol de Kerry Greenwood
Traitors Gate d’Anne Perry
La révélation de Noël d’Anne Perry
Un deuil dangereux d’Anne Perry
L’année du volcan, Jean-François Parot
Défense et trahison d’Anne Perry
Vocation fatale d’Anne Perry
Le château du lac Tchou-An de Frédéric Lenormand

ça fait 11, ce challenge est donc réussi!!!

***

Pour conclure, j’ai été ravie de suivre ces challenges que je vais encore continuer jusqu’à l’échéance. C’est rare que je réussi ce genre de défi, ils étaient donc bien fait pour moi! Et vous, vous aimez ce genre de lectures???


10 Commentaires

Pentecost Alley, Anne Perry

Ce roman est le 16ème tome des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt.

L’histoire: Pitt, aujourd’hui superintendant, se voit chargé d’une nouvelle affaire délicate : le meurtre d’une prostituée de Whitechapel. En effet, un jeune gentleman a été aperçue le soir de sa mort et plusieurs indices dans la chambre laissent penser qu’il est effectivement mêlé à ce meurtre. Pitt se trouve dans une situation délicate puisque Finaly FitzJames est promis à un grand avenir, notamment avec le soutien de son père, un nouveau riche avec une ambition démesurée pour ses enfants. Emilie et Charlotte, face aux difficultés auquel fait face Pitt, après que le suspect arrêté ait été pendu et qu’un nouveau meurtre ait eu lieu, se voit obligées de se mêler à l’enquête pour aider Pitt dans son enquête.

J’ai retrouvé avec plaisir -en VO pour la première fois- Charlotte et Thomas Pitt, toujours aussi heureux et amoureux, alors que leur vie devient de plus en plus confortable. Thomas a fait l’objet d’une promotion importante mais qui le met de fait en première ligne lors de ses enquêtes et le poids des responsabilités lui pèse par moment. Mais il est heureux d’apporter un plus grand confort à sa famille et continue à enquêter avec application et probité. J’ai trouvé cette enquête bien montée, je n’avais pas idée du dénouement même si la fin se dessinait au fur et à mesure. J’ai bien aimé la galerie de personnages présentés par Anne Perry, entre la famille FitzJames et le personnel de la police. J’ai été contente également de retrouver Tante Vespasia et Emilie, que j’ai toutefois trouvée très agaçante dans ce tome! Après avoir découvert les enquêtes de William Monk, effectivement, les enquêtes de Pitt, écrites précédemment par l’auteur, semblent moins approfondies et travaillées! Mais j’aime les suites, les séries… j’aime retrouver des personnages, des ambiances, des univers, quitte à ce que parfois l’auteur aille moins en profondeur, même si j’ai trouvé que l’intrigue était travaillée et complexe.

 

British mysteries logo

challenge polars historiques


1 commentaire

Le château du lac Tchou-An, Frédéric Lenormand

Ce roman est le 1er tome de la série des Nouvelles enquêtes du Juge Ti.

L’histoire: Le juge Ti, alors qu’il se rend dans la ville où il a été nommé, se trouve contraint de s’arrêté dans une petite ville de province à cause des crues de la rivière. Rapidement, un cadavre se fait jour et le juge réalise très vite qu’il s’agit d’un meurtre. Face à l’impossibilité de partir, il s’installe chez les notables de la ville qu’il trouve assez curieux alors que de nouveaux meurtres sont commis…

Après avoir lu une enquête du juge Ti par Robert Van Gulik, Le squelette sous cloche, j’ai découvert qu’un jeune auteur français avait repris à son compte les enquêtes du Juge Ti et poursuivi le travail de Van Gulik. Cette idée, qu’il a largement développée puisque de nombreux tomes des Nouvelles enquêtes du Juge Ti ont été publiés par cet auteur, m’a interpelée et j’ai eu envie de découvrir ce roman. Et je dois dire qu’il m’a bien plu! Le juge Ti se retrouve coincé par les eaux dans la demeure de la famille Tchou, une famille immensément riche qui pourtant ne tient pas du tout son rang et semble très curieuse au vieux magistrat – et au lecteur! Si j’avais plus ou moins découvert la réalité de l’enquête du juge, j’ai passé un bon moment face à ce portrait d’une famille complètement décalée, les meurtres qui se multiplie et l’enquête du Juge Ti qui se montre, dans ce roman, assez naïf tout de même! J’ai bien apprécié l’ambiance de la Chine des Tang mais, en relisaCe romannt mon billet sur le roman de Van Gulik, je m’aperçois qu’il s’agit finalement (et dans la limite de mes lectures) d’une version plus moderne et un peu plus édulcorée que celle de l’auteur d’origine. Mais bien sûr, il faut que j’en lise davantage pour me faire une opinion et c’est avec plaisir que je retrouverais le vieux magistrat!

Ce roman a été lu dans le cadre du Challenge polar historique organisé par Samlor.

challenge polars historiques


6 Commentaires

Vocation fatale, Anne Perry

Bon, j’ai tendance à être obsessionnelle… et j’ai donc enchaîné avec un autre Monk, eh oui! J’aime bien lire des séries de romans ce qui me permet d’être sûre de ce que je vais trouver… et comme j’ai moins lu cette année, j’ai eu plutôt tendance à rester dans mes pantoufles plutôt qu’à tenter des lectures nouvelles!

Ce roman est le 4ème tome des enquêtes de William Monk.

L’histoire: Une jeune infirmière, ancienne volontaire durant la guerre de Crimée aux côtés de Florence Nightingale, est assassinée dans l’hôpital où elle travaillait. Lady Callandra, administratrice de cet hôpital, demande rapidement à Monk d’enquêter puisqu’elle craint pour la vie d’un des médecins dont elle est proche. L’enquête est difficile et Hester Latterly, elle même infimière et « ancienne » de la guerre de Crimée, infiltre l’hôpital car l’enquête piétine… Rathbone est bien sûr engagé pour la défense du coupable et fera preuve de tout son talent et son intégrité pour traiter cette affaire…

J’ai beaucoup aimé ce roman même si je l’ai trouvé moins bon et moins fort que le précédent. J’ai néanmoins passé un bon moment : l’enquête est complexe et se révèle au fur et à mesure des pages. On ne s’attend pas forcément au coupable ni à ce mobile. Les personnages sont fouillés : Monk, lui même, se révèle avec le recouvrement de sa mémoire, Hester est excellente comme toujours et irrite le détective, Lady Callandra éprouve également des sentiments nouveaux tout comme Rathbone à l’égard d’Hester. Les personnages secondaires également sont fouillés, bien travaillés au regard de leur psychologie et du développement de l’enquête. La jeune infirmière assassinée permet à l’auteur de continuer à dresser le portrait des volontaires de Nightingale mais également des proches de ces jeunes femmes de bonne famille et de ce que la société pouvait penser de ce type d’engagement auprès des soldats.

Anne Perry, dans cette série des enquêtes de Monk, montre qu’elle est capable de creuser la psychologie de ses personnages et de monter des intrigues plus complexes, par exemple, que dans la série des Charlotte et Thomas Pitt (que j’apprécie d’ailleurs).

A lire avant:

challenge polars historiques

British mysteries logo


5 Commentaires

Défense et trahison, Anne Perry

Ce roman est le 3ème tome de la série des enquêtes de William Monk.

L’histoire: Un général est assassiné alors qu’il dînait chez des amis. Les circonstances de ce meurtre conduisent rapidement la police à désigner sa femme; Alexandra, comme étant la coupable. Rapidement, la famille du défunt, avec l’aide de Hester, engage Rathbone pour éviter la pendaison à Alexandra, lequel embauche Monk, devenu détective privé afin de comprendre ce qui a vraiment poussé sa cliente à assassiner son mari. L’enquête sera complexe et aidera Monk à reconstituer quelques événements de son passé.

J’ai littéralement dévoré ce roman que j’ai trouvé à la fois terrible et très prenant. On comprend vite, comme les protagonistes, qu’Alexandra a une véritable raison d’avoir tué son mari. La famille paraît trop parfaite pour être honnête et on découvre avec stupeur ce qui a conduit au drame. Monk révèle davantage ses failles en reconstituant son passé, Hester découvre la bonne société qu’elle a oublié depuis longtemps et Rathbone se révèle, comme d’habitude, brillant au tribunal. J’ai vraiment apprécié ce roman qui m’a changé les idées et entraînée dans une enquête passionnante!

A lire avant:

challenge polars historiques

British mysteries logo


4 Commentaires

L’année du volcan, Jean-François Parot

L’histoire: Nicolas est saisi d’une affaire complexe qui touche de plus près la jeune reine, dont le comportement frivole commence à faire scandale. La mort du vicomte de Trabard est directement liée à des dépenses de jeux de celle ci et Nicolas découvre, au cours de son enquête, une affaire s’avère finalement plus complexe qu’il n’y paraissait: fausse monnaie, libelles infamants touchant son propre fils, etc. On est en 1783, Nicole prend aussi peu à peu conscience de la réalité du mécontentement du peuple français, poussé par Bourdeau mais également par Noblecourt et perd peu à peu de sa candeur naturelle…

J’ai retrouvé avec plaisir Nicolas Le Floch grâce à ma copine Karine que je remercie vivement! J’ai toujours autant de plaisir à retrouver Nicolas et ses proches, bien que son groupe d’amis ait été assez peu présent dans ce volume. L’amitié et la confiance entre Bourdeau et Nicolas est toujours à la base de ces enquêtes. Nicolas commence à réaliser que les temps changent et que le peuple se montre de plus en plus mécontent. Il aura fallu un avertissement de Noblecourt, en mauvaise santé, pour que Nicolas réalise que la France qu’il défend n’est peut être pas éternelle… J’ai bien aimé cette enquête qui mêle meurtre, faux monnayage, diffamation et qui s’avère bien construite et pertinente. Le personnage de l’escroc italien avec son Grand Turc est un délice et nous cadre vraiment bien dans l’époque! C’est également un plaisir d’accompagner Nicolas à Londres et d’apercevoir Antoinette. La vie sentimentale limitée de Nicolas me déçoit tout de même un petit peu: on le sent partagé entre sa fidélité de coeur à Antoinette et sa relation avec Aimée d’Arranet qui s’avère très peu présente dans cette histoire. Semacgus et Sanson se sont faits aussi très discrets et Louis n’est qu’évoqué dans ce roman, ce qu’on peut regretter également. L’anecdote sympathique c’est notamment la présence de l’éruption d’un volcan islandais qui détraque le climat français et britannique, un clin d’oeil à une actualité pas si ancienne… j’ai par contre des doutes sur le titre qui ne me semble pas si pertinent… Mais cela n’enlève rien au plaisir que j’ai ressenti en lisant ce roman et à la grande qualité du travail de JF Parot!

Ce roman a été lu dans le cadre du Challenge Polar historique de Samlor! Ayant terminé le niveau « Nicolas Le Floch » (6 romans), j’évolue au niveau « Fronsac » (10 romans).

challenge polars historiques


11 Commentaires

Un deuil dangereux, Anne Perry

Ce roman est le 2ème tome des enquêtes de l’inspecteur Monk.

L’histoire: Octavia Haslett, une jeune veuve de la guerre de Crimée est retrouvée assassinée dans sa chambre. Tout laisse croire qu’un voleur s’est introduit dans la maison pour la poignarder. L’inspecteur Monk et son adjoint, Evan, est chargé de l’enquête, délicate, auprès de la famille Moidore. Monk se rend rapidement compte que le coupable ne peut être qu’un des résidents de la maison, domestique ou maître, mais ne découvre aucun élément probant… jusqu’à ce qu’un domestique soit accusé et emprisonné.

J’ai particulièrement apprécié cette enquête. Tout d’abord parce que les personnages principaux, mais également secondaires, sont assez ambigus. Monk n’est ni sympathique, ni détestable. Hester et Lady Callandra sont également de drôles de personnages et elles prennent peu à peu de plus en plus de place! Les personnages secondaires également sont originaux et ambigus: M. Moidore protège sa famille jusqu’à la tyranniser, son épouse s’enferme dans son chagrin et sa terreur quitte à abandonner tout le monde, l’oncle et la tante sont farfelus et présentent de nombreux vices… Ensuite, le fait que l’inspecteur Monk n’ait toujours pas recouvré la mémoire est un parti pris intéressant qui nourrit cette ambiguïté. Il n’est pas franchement antipathique mais ce que l’on apprend de son passé -en même temps que lui- nous fait douter autant que lui sur sa personnalité et son arrivisme. Enfin, l’enquête est travaillée, pleine de rebondissements… et j’apprécie ces scènes d’audience auxquelles on ne s’attend pas dans un roman sur cette époque. Le côté judiciaire est intéressant.  L’inspecteur Monk est parfois surprenant et j’ai hâte de lire le tome suivant, Monk nous faisant effectivement une sacré surprise dans ce roman là… mais je ne dis rien pour ne pas vous gâcher le plaisir!

A lire avant: Un étranger dans le miroir.

Ce roman a été lu dans la cadre du challenge Polar historique

challenge polars historiques

et du challenge British Mysteries.

British mysteries logo


3 Commentaires

La révélation de Noël, Anne Perry

L’histoire: Emily, la soeur de Charlotte, se trouve obligée d’aller assister sa tante mourante, laquelle a rompu avec toute la famille en épousant un Irlandais catholique. Emily la connaît peu et n’a aucune envie de faire le voyage jusqu’à un village reculé du Connemara pour assister une femme malade au moment des fêtes de Noël. Elle s’y plie finalement, encouragée par son mari, et se prend d’affection pour Susannah et les habitants de son village. Elle s’aperçoit rapidement qu’un secret ronge le village tout entier et le conduit à sa perte. C’est justement pour ça que Susannah lui a demandé de venir l’assister, afin de trouver l’auteur d’un meurtre qui a eu lieu 7 ans auparavant.

Anne Perry se plie tous les ans à cette tradition : rédiger une sorte de « spin-off » de sa série des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt pour les fêtes de Noël. Cela nous permet de retrouver des personnages secondaires de la série tels que Tante Vespasia ou cette fois Emily Radley. Même si l’enquête est simple, le roman court, c’est toujours pour moi un plaisir de retrouver cette série de Noël! Parce que les personnages sont sympathiques, l’ambiance également qu’Anne Perry sait très bien retranscrire. J’ai cru revoir dans ce roman le Connemara que j’ai eu l’occasion de visiter, ses couleurs si particulières, la solitude de ses villages également. C’est l’occasion également d’évoquer, certes rapidement, l’opposition entre les Anglais et les Irlandais.  Le personnage d’Emily est  un peu plus creusé. Emily a changé depuis son mariage avec Radley, un jeune parlementaire désargenté dont elle est tombé amoureuse. Au cours de son enquête et de sa rencontre avec Daniel, un naufragé qui vient raviver un souvenir douloureux au village,  la jeune femme se met à se poser des questions sur sa relation de couple et sur la personnalité de son jeune mari. Ce roman a été pour moi un vrai divertissement et un plaisir de retrouver Emily dans cette enquête.

challenge polars historiques


11 Commentaires

Un étranger dans le miroir, Anne Perry

Ce roman est le 1er tome de la série des enquêtes de l’inspecteur William Monk.

L’histoire : Monk se réveille un matin à l’hôpital sans savoir ce qui lui est arrivé ni qui il est. Il finit par comprendre, après la visite de Runcorn, son supérieur, qu’il est policier. Son instinct de survie le pousse à taire son amnésie et à reprendre sa vie, en enquêtant sur ses propres secrets. Il se découvre un rapport complexe aux autres, une vanité excessive…et une solitude véritable!  Il se voit confier l’enquête sur la mort du Major Grey, un jeune vétéran de la guerre de Crimée, et ses découvertes vont l’amener à douter de lui même…  

 

Déjà je remercie à nouveau Samlor pour ce roman que j’ai gagné lors d’un concours organisé sur son blog! C’était l’occasion pour moi de découvrir un autre personnage créé par Anne Perry, l’inspecteur Monk. J’ai bien aimé ce roman et ce personnage. On n’arrive pas ni à le trouver sympathique, ni à le trouver antipathique et je pense que c’est exactement ce que ressent ce personnage privé de sa mémoire, de sa vie et presque de son propre caractère. L’enquête est très soignée et le contexte de la guerre de Crimée est intéressant et original! Je me suis interrogée tout au long de cette lecture sur le caractère permanent de l’amnésie de Monk: est ce que cela va rester un trait de ce personnage, tout au long de ses aventures, ou est ce juste une entrée en matière originale? J’ai hâte de découvrir d’autres aventures de Monk! Ce roman entre dans le cadre du challenge Polars historiques!


1 commentaire

L’enquête russe, Jean François Parot

L’histoire: Sartine impose à Nicolas et à Le Noir de monter une machination afin de pouvoir approcher au plus près du tsarévitch Paul, fils de l’impératrice de Russie, en visite à Paris. Peu convaincu par la pertinence de cette entreprise, Nicolas l’organise tout de même mais celle-ci, comme il le craignait, va tourner en catastrophe. Un notable russe, ancien favori de Catherine II, trouve la mort dans des circonstances sanglantes et Nicolas doit mener de front plusieurs enquêtes très imbriquées dans les relations diplomatiques de la France avec les jeunes Etats Unis et la puissante Russie.

Cette nouvelle enquête m’a énormément plu, sous doute davantage que la précédente. Jean François Parot, ancien diplomate, nous amène dans les arcanes des relations diplomatiques de la France de la fin du XVIIIème siècle. Nicolas Le Floch se trouve mêlé, non sans danger, à ces relations internationales houleuses qui l’amèneront à négliger son fils, Louis, de passage à Paris, et sa maîtresse, Aimée. J’ai trouvé que Nicolas vieillissait et on le sent nostalgique de sa jeunesse et de sa vie présente, qu’il sait fragile. On découvre aussi un Nicolas partagé entre 2 amours, Antoinette, l’amour de jeunesse qu’il admire pour sa mission à Londres, et Aimée, la jeunesse, qu’il sent s’éloigner peu à peu. Les amis de Nicolas sont également davantage absents de ce nouvel épisode, à l’exception de Bourdeau, ami fidèle, qui manque d’y laisser la vie. J’ai apprécié ce Nicolas soucieux, réaliste, conscient d’un ordre présent qui ne peut durer, tant dans sa vie personnelle que, peut être, s’agissant du pays tout entier. L’enquête est pleine de rebondissements mais Nicolas, une fois de plus, remplit son office sans faillir.

Merci à Karine pour ce roman.