Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…


Poster un commentaire

Lecture commune : Le liseur, Bernhard Schlink

Oups! ce billet est paru en décembre par erreur… je le republie donc aujourd’hui puisque c’était la date retenue pour cette LC.

J’avais annoncé à ma participation à la lecture commune du 16 janvier organisée par George Sand et Val, histoire de passer l’hiver bien au chaud ;).

L’histoire: Michaël, 15 ans, rencontre Hannah, une jeune femme solitaire de 35 ans. Il devient rapidement son amant et passe du temps à lui lire à haute voix de nombreux romans. Malgré leur relation qui dure plusieurs années, Hannah reste mystérieuse et fait parfois des crises d’autorité ou d’angoisse qui effraient Michaël. Peu à peu, Michaël grandit et s’éloigne peu à peu d’Hannah. Un jour, celle-ci disparaît sans explication. Ce n’est que plusieurs années plus tard que Michaël la retrouve, au cours d’un procès nazi, en tant qu’accusée. Hannah a un secret que va finalement deviner Michaël et qui va modifier la vision qu’il avait de son ancienne maîtresse.

Ce roman m’a époustouflée! Il m’a touchée, chamboulée. Tout d’abord par le traitement de ce sujet : nazisme, choc générationnel lié aux crimes nazis, réconciliation, etc. Le narrateur s’interroge sur le passé, sur la façon dont les jeunes peuvent juger les générations précédentes, sur la responsabilité individuelle. Je trouve que l’auteur a choisi une façon originale de traiter ce sujet, avec le recul d’un jeune homme qui n’a pas vécu les faits mais qui étudie le droit.  Son histoire avec Hannah est également une belle histoire d’amour, un amour de jeunesse dont le narrateur reste à jamais marqué. Hannah est un personnage complexe mais à la fois très humain, très réaliste avec ses contradictions, on ne peut s’empêcher de l’aimer et à la fois de la détester. C’est aussi un roman sur la honte, le manque d’instruction, l’ignorance et le mal que cela peut faire aux autres.

J’ai vraiment adoré ce roman qui m’a fait pleurer. J’ai trouvé la fin particulièrement émouvante et le style de l’auteur participe à cette émotion là. C’est bien écrit, fin, fluide, sensible. Une très très belle lecture qui m’a permis de clôturer l’année 2011 en beauté, année qui n’a pas été si riche en coups de coeur (du moins, c’est l’impression que j’en ai!). J’hésite à voir l’adaptation cinématographique de ce roman pour le moment, je verrai plus tard mais j’aime beaucoup Kate Winslet que j’imagine tout à fait dans le rôle d’Hannah.


2 Commentaires

Lecture commune : Sans nom, Wilkie Collins

L’histoire : Magdalen et Norah ont grandi dans une famille aimante, composée de leur deux parents, et de Miss Garth, leur gouvernante. Un jour, leur père reçoit une lettre d’Amérique qui semble être l’origine d’un déplacement précipité des parents à Londres. Rien n’est dit mais Miss Garth sent bien qu’un secret pèse sur cette famille. C’est alors que Magdalen souhaite se marier qu’une vague de malheurs va s’abattre sur cette famille et dévoiler un énorme secret qui va changer la vie des deux soeurs.

ll s’agit du 3ème roman de Wilkie Collins que je lis, je suis donc prévenue que le génie de cet auteur est d’amener le suspens insidieusement et donc de faire démarrer l’intrigue après une longue introduction où il présente les personnages et les situations.Toutefois, j’ai trouvé ce roman un peu long par moment et, curieusement, je n’ai pas trop accroché au personne de Magdalen. Certes, elle se retrouve dans une situation désespérée mais son stratagème, très dangereux, m’a un peu laissée froide j’avoue. Certains passages m’ont tout à fait accrochée et j’avais envie de connaître la suite mais j’ai traîné ce pavé de 800 pages un peu longtemps à mon avis. Par contre, j’ai apprécié l’élégance du style de Wilkie Collins, son analyse précise des personnages et de la société anglaise, sa façon d’amener le suspens (tout de même limité dans ce roman) dès les premières pages. J’ai passé un bon moment et cette lecture commune a été l’occasion de lire un 3ème roman de cet auteur. J’ai trouvé la fin un peu rapide et un peu à l’eau de rose mais la façon dont l’auteur introduit des personnages qui réapparaissent quelques centaines de pages plus tard est vraiment intéressante! et à défaut d’un suspens insoutenable, on va tout de même de surprises en surprises…


Poster un commentaire

Lectures communes programmées

Voici ma nouvelle marotte : les lectures communes! C’est sympa, c’est pas cher et ça permet de faire baisser sa PAL… donc je profite de deux lectures communes en janvier pour lire deux bouquins qui traînent dans ma bibliothèque :

Je participerai donc à la lecture commune de janvier organisée par George Sand et Val le 16 janvier (vous pouvez toujours vous inscrire, il y a des LC pour tout l’hiver) :

Et je viens de m’inscrire à la lecture commune Anna Karénine proposée par Cryssilda pour le 31 janvier 2010… J’essaierai également de voir le film puisque je n’ai jamais eu l’occasion de le voir (et que j’adore Sophie Marceau et ce logo!)…


2 Commentaires

News

J’ai été pas mal occupée ces derniers temps et je n’ai eu ni le temps ni le courage de publier d’autres messages que des critiques des livres lus… Je profite d’un arrêt maladie (ce n’est pas grave, juste fatigant) pour réfléchir à la façon dont je vais animer un peu le blog… je n’ai même pas pris le temps de lire les blogs que je suis habituellement, de participer à des swaps ou autres… ou en tout cas d’en parler!

Comme vous le savez déjà, Babelio a lancé jeudi dernier un nouveau Masse critique, auquel je me suis bien sûr inscrite!

Au cours de l’été, je me suis également inscrite à la lecture commune proposée par Bibliofolie (qui aura finalement lieu sur le blog de Madame Charlotte) autour du roman de W. Wilkie Collins, Sans nom.

Donc voici ce qui vous attend… notamment! 😉