Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…


10 Commentaires

Pentecost Alley, Anne Perry

Ce roman est le 16ème tome des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt.

L’histoire: Pitt, aujourd’hui superintendant, se voit chargé d’une nouvelle affaire délicate : le meurtre d’une prostituée de Whitechapel. En effet, un jeune gentleman a été aperçue le soir de sa mort et plusieurs indices dans la chambre laissent penser qu’il est effectivement mêlé à ce meurtre. Pitt se trouve dans une situation délicate puisque Finaly FitzJames est promis à un grand avenir, notamment avec le soutien de son père, un nouveau riche avec une ambition démesurée pour ses enfants. Emilie et Charlotte, face aux difficultés auquel fait face Pitt, après que le suspect arrêté ait été pendu et qu’un nouveau meurtre ait eu lieu, se voit obligées de se mêler à l’enquête pour aider Pitt dans son enquête.

J’ai retrouvé avec plaisir -en VO pour la première fois- Charlotte et Thomas Pitt, toujours aussi heureux et amoureux, alors que leur vie devient de plus en plus confortable. Thomas a fait l’objet d’une promotion importante mais qui le met de fait en première ligne lors de ses enquêtes et le poids des responsabilités lui pèse par moment. Mais il est heureux d’apporter un plus grand confort à sa famille et continue à enquêter avec application et probité. J’ai trouvé cette enquête bien montée, je n’avais pas idée du dénouement même si la fin se dessinait au fur et à mesure. J’ai bien aimé la galerie de personnages présentés par Anne Perry, entre la famille FitzJames et le personnel de la police. J’ai été contente également de retrouver Tante Vespasia et Emilie, que j’ai toutefois trouvée très agaçante dans ce tome! Après avoir découvert les enquêtes de William Monk, effectivement, les enquêtes de Pitt, écrites précédemment par l’auteur, semblent moins approfondies et travaillées! Mais j’aime les suites, les séries… j’aime retrouver des personnages, des ambiances, des univers, quitte à ce que parfois l’auteur aille moins en profondeur, même si j’ai trouvé que l’intrigue était travaillée et complexe.

 

British mysteries logo

challenge polars historiques

Publicités


4 Commentaires

Challenge Anne Perry

L’année 2012 a été chargée… j’avais oublié (dans ma tête mais aussi oublié de vous dire) que je participais à un challenge organisé par Syl, George et Asphodèle (si j’ai bien compris, reprenez moi si je me trompe car j’ai loupé des étapes..) sur Anne Perry.

Vous savez, l’auteur de polars historiques dont je vous rabats les oreilles, d’abord avec la série des Charlotte et Thomas Pitt et puis maintenant avec l’inspecteur William Monk!

L’objectif c’est de lire tous les romans de l’auteur et il y a du boulot car rien que la série des Pitt fait une vingtaine de tomes, hors série de Noël, et l’auteur en sort encore régulièrement… mais, ouf! il n’y a pas de durée imposée… Donc on fait comme on veut, on lit à son rythme et surtout on se fait plaisir!

Voici le super logo du challenge créé par Syl :

Si vous voulez aussi vous inscrire ou simplement consulter les billets des participants, cliquez vite sur l’image!


3 Commentaires

La révélation de Noël, Anne Perry

L’histoire: Emily, la soeur de Charlotte, se trouve obligée d’aller assister sa tante mourante, laquelle a rompu avec toute la famille en épousant un Irlandais catholique. Emily la connaît peu et n’a aucune envie de faire le voyage jusqu’à un village reculé du Connemara pour assister une femme malade au moment des fêtes de Noël. Elle s’y plie finalement, encouragée par son mari, et se prend d’affection pour Susannah et les habitants de son village. Elle s’aperçoit rapidement qu’un secret ronge le village tout entier et le conduit à sa perte. C’est justement pour ça que Susannah lui a demandé de venir l’assister, afin de trouver l’auteur d’un meurtre qui a eu lieu 7 ans auparavant.

Anne Perry se plie tous les ans à cette tradition : rédiger une sorte de « spin-off » de sa série des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt pour les fêtes de Noël. Cela nous permet de retrouver des personnages secondaires de la série tels que Tante Vespasia ou cette fois Emily Radley. Même si l’enquête est simple, le roman court, c’est toujours pour moi un plaisir de retrouver cette série de Noël! Parce que les personnages sont sympathiques, l’ambiance également qu’Anne Perry sait très bien retranscrire. J’ai cru revoir dans ce roman le Connemara que j’ai eu l’occasion de visiter, ses couleurs si particulières, la solitude de ses villages également. C’est l’occasion également d’évoquer, certes rapidement, l’opposition entre les Anglais et les Irlandais.  Le personnage d’Emily est  un peu plus creusé. Emily a changé depuis son mariage avec Radley, un jeune parlementaire désargenté dont elle est tombé amoureuse. Au cours de son enquête et de sa rencontre avec Daniel, un naufragé qui vient raviver un souvenir douloureux au village,  la jeune femme se met à se poser des questions sur sa relation de couple et sur la personnalité de son jeune mari. Ce roman a été pour moi un vrai divertissement et un plaisir de retrouver Emily dans cette enquête.

challenge polars historiques


Poster un commentaire

Traitors Gate, Anne Perry

Ce roman est le 15ème tome des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt.

L’histoire: Thomas reçoit la visite de son ami d’enfance qui lui annonce le décès de son père, Sir Arthur Desmond. Pitt, dont le père était le garde chasse, a été élevé avec le fils de Sir Desmond et cette éducation lui a permis de devenir policier et de monter en grade. Quand il apprend le décès de ce 2nd père, Thomas est bouleversé mais il est encore plus quand son ami lui explique qu’il ne croit pas à une mort accidentelle mais qu’il est certain que son père a été assassiné par le Cercle intérieur. L’enquête prend une nouvelle tournure quand une femme est retrouvée dans la Tamise, à Traitors Gate…

Cet enième roman de Anne Perry est à mon avis un des meilleurs que j’ai lu jusque là. Il est rythmé par les différentes enquêtes parallèles qui permettent de connaître un peu plus Thomas, dont on ignore l’enfance… Charlotte, de son côté, mène toujours son enquête dans la bonne société mais reste assez discrète. Les personnages, issus du gouvernement et de la haute administration britanniques, sont assez amusants, singuliers et le contexte de la politique africaine de la Grande Bretagne est  original. L’auteur a pas mal travaillé le contexte, en tout cas, plus que d’habitude! Et puis, l’existence du Cercle intérieur, qui prend une place certaine dans plusieurs romans de la série sert de fil rouge aux derniers romans… et laisse présager de difficultés continuelles pour le commissaire Pitt. La fin est surprenante et assez amusante, vous verrez 😉


2 Commentaires

Le crucifié de Farriers’ Lane, Anne Perry

Ce roman est le 13ème tome des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt. Je l’ai lu il y a quelque temps (il ne rentrera donc pas dans le Challenge Polar historique organisé par Samlor) mais ce billet était passé à la trappe!

L’histoire: Thomas et Charlotte assiste à une pièce de théâtre avec Caroline, la mère de Charlotte, visiblement fascinée par un des acteurs de la troupe. Au cours de la représentation, le juge Stafford fait un malaise et décède. Thomas et Charlotte se trouvent vite à ses côtés: Charlotte pour porter secours à son épouse et Thomas pour sécuriser les lieux du crime. Naturellement, Thomas est chargé de cette enquête délicate liée à un procès qui a eu lieu 5 ans auparavant. Un jeune homme avait été pendu pour le meutre épouvantable d’un de ses amis. La mort du juge Stafford, qui siégeait au procès en appel, ne serait donc pas fortuite…

Le véritable crime à l’origine de cette enquête est particulièrement abominable. Et, malgré cela, on retrouve le couple plus amoureux que jamais. Thomas proteste de moins en moins lorsque Charlotte s’immisce dans l’enquête, cette fois-ci avec sa mère éprise d’un des acteurs de la troupe. Charlotte va également être aidée de leur employée, Gracie, et de Tante Vespasia. Comme à son habitude, Thomas va mener cette enquête avec ténacité et tact. Deux enquêtes seront finalement bouclées à la fin du roman et Thomas en récoltera bien sûr les fruits…
Je me suis attachée à ces personnages et à leurs aventures. J’aime retrouver l’ambiance victorienne, le personnage de Charlotte tout feu tout flamme et la sagesse de Thomas. Je ne me lasse pas de ces romans qui, certes, à force, se ressemblent fortement mais constitue une vraie pause lecture.


2 Commentaires

Le Bourreau de Hyde Park, Anne Perry

Ce roman est le 14ème tome de la série des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt.

L’histoire: Un gentleman est trouvé décapité dans Hyde Park. Très vite, alors que la police n’a toujours pas arrêté Jack l’Eventreur et que les cadavres semblent s’enchaîner, l’idée que ces meurtres sont l’oeuvre d’un nouveau tueur en série se répand dans Londres. Pitt, devenu commissaire de police, se retrouve alors en difficulté pour sa première affaire et doit prouver qu’il est digne de son poste, ce dont son supérieur ne cesse de douter. D’un autre côté, le mari d’Emily doit faire campagne pour les élections parlementaires et est menacé par un concurrent qui surfe sur l’incompétence présumée de la police…

J’ai retrouvé avec plaisir Charlotte et Thomas, après quelques mois d’absence (et oui les derniers billets ont bien bien traîné!). Thomas a pris de l’envergure depuis qu’il est devenu commissaire mais se met une pression supplémentaire. D’autant plus que cette promotion lui a permis d’offrir un plus grand confort à Charlotte et aux enfants. Toutefois, compte tenu du caractère aléatoire des meurtres, Charlotte et Emily ne parviennent pas à enquêter pour aider Thomas qui doit se débrouiller seul pour dénouer les fils de cette intrigue. Pour une fois, l’auteur n’évoque pas les bas fonds de Londres mais continue de sonder les moeurs de la bonne société londonienne et du poids des codes sociaux. Une enquête touchante et un peu déroutante car il faut du temps avant d’identifier le responsable de ces meurtres! Charlotte est bien moins présente et cela modifie tout de même l’ambiance du roman, plus centré sur l’évolution du statut de Pitt.


1 commentaire

L’incendiaire de Highgate, Anne Perry

Ce roman est le 11ème tome des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt.

L’histoire: Un terrible incendie dans le quartier de Highgate coûte la vie à la femme du Dr Shaw, un médecin reconnu. Thomas Pitt est donc mis sur l’affaire et ne tardera pas, avec l’aide de son épouse Charlotte, à se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un accident mais probablement d’un meurtre, d’autant que d’autres vont suivre…

Je me répète mais c’est toujours un plaisir de lire une nouvelle enquête de Charlotte et Thomas… cela me repose! Et j’ai bien aimé ce tome ci, lu il y a quelque temps (j’ai du retard dans mes billets…). L’auteur travaille particulièrement dans ce roman la psychologie des personnages et en particulier du couple Shaw et de leur voisinage. Bien qu’il s’agisse d’une enquête criminelle, la méthode de l’assassin est bien différente des autres meurtres sur lesquels doit enquêter Thomas. Là encore, les liens entre une bourgeoise vertueuse et les bas fonds du Londres du XIXème siècle sont mis à jour par Anne Perry, avec bien sûr, une similitude entre les romans qui peut être lassante pour certains, mais que je retrouve pourtant avec plaisir, de tomes en tomes…

Pour les psychorigides qui, comme moi, veulent tout lire dans l’ordre… :