Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…

PS : I love you, Cecelia Ahern

6 Commentaires

L’histoire : Holly, 29 ans, vient de perdre son mari, Gerry, décédé d’une tumeur au cerveau. Elle se retrouve seule, au fond du trou et n’a plus le goût de vivre. Sa mère la prévient un jour qu’un colis l’attend chez ses parents et elle découvre alors que ce colis vient de Gerry et contient des enveloppes mois après moi, lui rappelant ce qu’elle doit faire dans sa vie, au fil de l’année, afin de prendre soin d’elle. Gerry a réalisé une idée qui leur était passée par la tête, plusieurs années auparavant et va accompagner Holly au fil des mois, alors qu’elle apprend à vivre sans lui.

 

Je dois dire que j’ai été surprise par ce roman. Je m’attendais à de la chick litt, un peu légère (je n’avais pas lu le résumé) et j’ai été plombée au début puis vraiment bouleversée. J’ai failli abandonner ce roman à plusieurs reprises parce que c’était trop dur pour moi. C’est bizarre à dire comme ça, surtout quand on voit la couverture du roman publié au Livre de Poche. J’ai le même âge qu’Holly, je me suis aussi mariée avec mon amoureux de toujours et je n’ai qu’une angoisse, la maladie et la mort… Bref je me suis totalement identifiée à Holly et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps en lisant ce roman, en anglais. Monsieur Nag me disait souvent d’arrêter de lire ce bouquin qui me bouleversait autant mais j’ai tenu bon, car c’est une très jolie histoire. Holly réapprend à vivre seule, accompagnée par les lettres de Gerry qui l’aide à avancer malgré sa mort. Elle est entourée par des amis proches, une famille unie mais dont la vie continue alors qu’elle a l’impression que la sienne stagne! J’ai quand même trouvé l’idée de base assez morbide là, comme ça, à chaud… Laisser des lettres à son conjoint après sa mort, entretenir le souvenir mais aussi la douleur… très peu pour moi! Mais j’ai aimé cette espèce de renaissance d’une jeune femme! Et surtout j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de psychologie, de profondeur dans les différents personnages et en particulier chez Holly. J’ai trouvé ce roman très crédible, très sensible… même si je l’ai lu en VO! C’est un style très accessible, un vocabulaire simple mais qui m’a vraiment touchée! Je regarderais peut être le film qui en a été tiré, un de ces jours, mais il va falloir aussi que je me remette moi aussi de la mort de Gerry avant de pouvoir replonger dans la vie d’Holly…

6 réflexions sur “PS : I love you, Cecelia Ahern

  1. Ton article est très touchant et me donne envie de ressortir ce livre bien enfoui dans ma PAL depuis très longtemps… Mais je vais attendre un peu pour le lire… Moi aussi la mort et la maladie m’angoissent beaucoup alors forcément c’est très difficile de se retrouver face à ses peurs au travers de personnages qui nous ressemblent…

    • Oui et ça fait longtemps que ça ne m’était pas arrivé… Au final, je ne sais pas si c’est le livre ou le moment de ma vie durant lequel je l’ai lu qui m’a ému. Sans doute les 2 à la fois mais j’ai trouvé que c’était un très beau livre, éprouvant mais touchant! tu me diras ce que tu en penses… à la fois, ce n’est pas triste du tout, on sourit souvent, c’est aussi la vie d’une jeune femme avec ses copines, sa famille, etc.

  2. Ce que j’ai pleuré dans le film !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s