Nag…and so on…

Un peu de tout, un peu de moi and so on…


4 Commentaires

Le Challenge « Nos rencontres avec Anne Perry » continue!

Après 3 années bien remplies de lectures de l’auteur Anne Perry, le challenge organisé par Syl continue en 2014! J’ai le plaisir d’être parmi les lectrices les plus assidues avec 22 romans lus (et j’ai gagné un collier, hâte de le recevoir! Merci Syl!).

Depuis que j’ai découvert cet auteur, je me consacre principalement de la série des Pitt que j’ai toujours plaisir à retrouver  mais j’ai également découvert quelques enquêtes de Monk. Je suis toujours sûre d’ouvrir un roman sympathique, qui me permet de me détendre et de me faire voyager à une autre époque, sans trop me prendre la tête… et j’aime retrouver ces personnages!

Tout ça pour vous dire que si ça vous dit de nous rejoindre, que vous connaissiez Anne Perry ou pas du tout, que vous souhaitiez attaquer l’une ou l’autre des séries de l’auteur, ça se passe sur le blog de Syl!!! Et à chaque lecture, vous pouvez utiliser son superbe logo!

challenge anne perry


Poster un commentaire

A Christmas Guest (Le détective de Noël), Anne Perry

a christmas guest

L’histoire: Emily et Jack passant Noël en France, la grand mère Ellison qui vit chez eux, se voit dans l’obligation d’accompagner Caroline, son ancienne belle-fille et son nouveau mari Joshua dans leur maison au bord de la mer. Alors qu’elle s’ennuie ferme, une missive annonce à Joshua qu’une de ses tantes lui demande de loger sa soeur, Maude. Celle ci a passé l’essentiel de sa vie à l’étranger et est de retour en Angleterre pour les fêtes. Alors que Joshua la connaît à peine, le couple se trouve dans l’obligation d’accueillir cette vieille tante peu conventionnelle. Mariah Ellison est d’abord heurtée par la personnalité de cette étrangère non conventionnelle. C’est lorsque Maude meurt dans son lit que Mariah se lance dans une enquête insensée, convaincue que la mort de cette grande voyageuse n’est pas naturelle. Elle trouve alors un prétexte pour se rendre dans la famille de la défunte.

J’adore les romans de la série de Noël de Anne Perry. C’est une sorte de spin-off de la série des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt. l’auteur nous fait découvrir des personnages secondaires de la série qu’elle approfondit et fait participer à de nouvelles enquêtes, cette fois moins officielles. Bien sûr, ces romans sont moins creusés que les romans de la série principale donc ce n’est pas un bon angle pour débuter les romans d’Anne Perry. Leur intérêt est surtout de retrouver les personnages auxquels on s’est attaché sans pour autant avoir l’occasion d’en savoir plus!

Dans celui ci, Mariah Ellison, la grand mère grincheuse de Charlotte et Emily doit passer Noël avec son ancienne belle-fille, Caroline et son nouveau mari, un acteur, Joshua. En effet, Mariah ne vit plus avec eux compte tenu de l’inconvenance, selon elle, de la profession de Joshua et s’est installée chez Emily et Jack. Mais ceux-ci passent Noël en France et Mariah se trouve obligée d’accompagner Caroline et Joshua dans leur maison au bord de la mer. Cela l’ennuie fortement mais elle n’a pas d’autre choix! C’est alors que la famille de Joshua lui impose la présence d’une vieille tante ayant toujours vécu à l’étranger et visiblement indésirable, Maude. Celle ci n’est pas du tout du goût de Mariah qui ne fait que râler, comme à son habitude. Mais un matin, Maude est retrouvée morte dans son lit et Mariah insiste pour annoncer la nouvelle à la famille à quelques dizaines de miles de là. Toutefois, sa véritable idée est d’enquêter car elle est convaincue que Maude a été assassinée.

Je me suis bien amusée à lire ce roman, c’est une histoire parfaite pour la période de Noël. Mariah Ellison révèle une facette d’elle même sympathique mais que je trouve à peine crédible tout de même. Cela va trop loin même si un peu d’humanité est possible et ne faisait pas de mal à ce personnage… Mais bon, dans ce roman, ce qui compte, c’est le plaisir de retrouver les personnages dans l’ambiance de Noël!!!


10 Commentaires

Pentecost Alley, Anne Perry

Ce roman est le 16ème tome des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt.

L’histoire: Pitt, aujourd’hui superintendant, se voit chargé d’une nouvelle affaire délicate : le meurtre d’une prostituée de Whitechapel. En effet, un jeune gentleman a été aperçue le soir de sa mort et plusieurs indices dans la chambre laissent penser qu’il est effectivement mêlé à ce meurtre. Pitt se trouve dans une situation délicate puisque Finaly FitzJames est promis à un grand avenir, notamment avec le soutien de son père, un nouveau riche avec une ambition démesurée pour ses enfants. Emilie et Charlotte, face aux difficultés auquel fait face Pitt, après que le suspect arrêté ait été pendu et qu’un nouveau meurtre ait eu lieu, se voit obligées de se mêler à l’enquête pour aider Pitt dans son enquête.

J’ai retrouvé avec plaisir -en VO pour la première fois- Charlotte et Thomas Pitt, toujours aussi heureux et amoureux, alors que leur vie devient de plus en plus confortable. Thomas a fait l’objet d’une promotion importante mais qui le met de fait en première ligne lors de ses enquêtes et le poids des responsabilités lui pèse par moment. Mais il est heureux d’apporter un plus grand confort à sa famille et continue à enquêter avec application et probité. J’ai trouvé cette enquête bien montée, je n’avais pas idée du dénouement même si la fin se dessinait au fur et à mesure. J’ai bien aimé la galerie de personnages présentés par Anne Perry, entre la famille FitzJames et le personnel de la police. J’ai été contente également de retrouver Tante Vespasia et Emilie, que j’ai toutefois trouvée très agaçante dans ce tome! Après avoir découvert les enquêtes de William Monk, effectivement, les enquêtes de Pitt, écrites précédemment par l’auteur, semblent moins approfondies et travaillées! Mais j’aime les suites, les séries… j’aime retrouver des personnages, des ambiances, des univers, quitte à ce que parfois l’auteur aille moins en profondeur, même si j’ai trouvé que l’intrigue était travaillée et complexe.

 

British mysteries logo

challenge polars historiques


6 Commentaires

Vocation fatale, Anne Perry

Bon, j’ai tendance à être obsessionnelle… et j’ai donc enchaîné avec un autre Monk, eh oui! J’aime bien lire des séries de romans ce qui me permet d’être sûre de ce que je vais trouver… et comme j’ai moins lu cette année, j’ai eu plutôt tendance à rester dans mes pantoufles plutôt qu’à tenter des lectures nouvelles!

Ce roman est le 4ème tome des enquêtes de William Monk.

L’histoire: Une jeune infirmière, ancienne volontaire durant la guerre de Crimée aux côtés de Florence Nightingale, est assassinée dans l’hôpital où elle travaillait. Lady Callandra, administratrice de cet hôpital, demande rapidement à Monk d’enquêter puisqu’elle craint pour la vie d’un des médecins dont elle est proche. L’enquête est difficile et Hester Latterly, elle même infimière et « ancienne » de la guerre de Crimée, infiltre l’hôpital car l’enquête piétine… Rathbone est bien sûr engagé pour la défense du coupable et fera preuve de tout son talent et son intégrité pour traiter cette affaire…

J’ai beaucoup aimé ce roman même si je l’ai trouvé moins bon et moins fort que le précédent. J’ai néanmoins passé un bon moment : l’enquête est complexe et se révèle au fur et à mesure des pages. On ne s’attend pas forcément au coupable ni à ce mobile. Les personnages sont fouillés : Monk, lui même, se révèle avec le recouvrement de sa mémoire, Hester est excellente comme toujours et irrite le détective, Lady Callandra éprouve également des sentiments nouveaux tout comme Rathbone à l’égard d’Hester. Les personnages secondaires également sont fouillés, bien travaillés au regard de leur psychologie et du développement de l’enquête. La jeune infirmière assassinée permet à l’auteur de continuer à dresser le portrait des volontaires de Nightingale mais également des proches de ces jeunes femmes de bonne famille et de ce que la société pouvait penser de ce type d’engagement auprès des soldats.

Anne Perry, dans cette série des enquêtes de Monk, montre qu’elle est capable de creuser la psychologie de ses personnages et de monter des intrigues plus complexes, par exemple, que dans la série des Charlotte et Thomas Pitt (que j’apprécie d’ailleurs).

A lire avant:

challenge polars historiques

British mysteries logo


5 Commentaires

Défense et trahison, Anne Perry

Ce roman est le 3ème tome de la série des enquêtes de William Monk.

L’histoire: Un général est assassiné alors qu’il dînait chez des amis. Les circonstances de ce meurtre conduisent rapidement la police à désigner sa femme; Alexandra, comme étant la coupable. Rapidement, la famille du défunt, avec l’aide de Hester, engage Rathbone pour éviter la pendaison à Alexandra, lequel embauche Monk, devenu détective privé afin de comprendre ce qui a vraiment poussé sa cliente à assassiner son mari. L’enquête sera complexe et aidera Monk à reconstituer quelques événements de son passé.

J’ai littéralement dévoré ce roman que j’ai trouvé à la fois terrible et très prenant. On comprend vite, comme les protagonistes, qu’Alexandra a une véritable raison d’avoir tué son mari. La famille paraît trop parfaite pour être honnête et on découvre avec stupeur ce qui a conduit au drame. Monk révèle davantage ses failles en reconstituant son passé, Hester découvre la bonne société qu’elle a oublié depuis longtemps et Rathbone se révèle, comme d’habitude, brillant au tribunal. J’ai vraiment apprécié ce roman qui m’a changé les idées et entraînée dans une enquête passionnante!

A lire avant:

challenge polars historiques

British mysteries logo


11 Commentaires

Un deuil dangereux, Anne Perry

Ce roman est le 2ème tome des enquêtes de l’inspecteur Monk.

L’histoire: Octavia Haslett, une jeune veuve de la guerre de Crimée est retrouvée assassinée dans sa chambre. Tout laisse croire qu’un voleur s’est introduit dans la maison pour la poignarder. L’inspecteur Monk et son adjoint, Evan, est chargé de l’enquête, délicate, auprès de la famille Moidore. Monk se rend rapidement compte que le coupable ne peut être qu’un des résidents de la maison, domestique ou maître, mais ne découvre aucun élément probant… jusqu’à ce qu’un domestique soit accusé et emprisonné.

J’ai particulièrement apprécié cette enquête. Tout d’abord parce que les personnages principaux, mais également secondaires, sont assez ambigus. Monk n’est ni sympathique, ni détestable. Hester et Lady Callandra sont également de drôles de personnages et elles prennent peu à peu de plus en plus de place! Les personnages secondaires également sont originaux et ambigus: M. Moidore protège sa famille jusqu’à la tyranniser, son épouse s’enferme dans son chagrin et sa terreur quitte à abandonner tout le monde, l’oncle et la tante sont farfelus et présentent de nombreux vices… Ensuite, le fait que l’inspecteur Monk n’ait toujours pas recouvré la mémoire est un parti pris intéressant qui nourrit cette ambiguïté. Il n’est pas franchement antipathique mais ce que l’on apprend de son passé -en même temps que lui- nous fait douter autant que lui sur sa personnalité et son arrivisme. Enfin, l’enquête est travaillée, pleine de rebondissements… et j’apprécie ces scènes d’audience auxquelles on ne s’attend pas dans un roman sur cette époque. Le côté judiciaire est intéressant.  L’inspecteur Monk est parfois surprenant et j’ai hâte de lire le tome suivant, Monk nous faisant effectivement une sacré surprise dans ce roman là… mais je ne dis rien pour ne pas vous gâcher le plaisir!

A lire avant: Un étranger dans le miroir.

Ce roman a été lu dans la cadre du challenge Polar historique

challenge polars historiques

et du challenge British Mysteries.

British mysteries logo


3 Commentaires

La révélation de Noël, Anne Perry

L’histoire: Emily, la soeur de Charlotte, se trouve obligée d’aller assister sa tante mourante, laquelle a rompu avec toute la famille en épousant un Irlandais catholique. Emily la connaît peu et n’a aucune envie de faire le voyage jusqu’à un village reculé du Connemara pour assister une femme malade au moment des fêtes de Noël. Elle s’y plie finalement, encouragée par son mari, et se prend d’affection pour Susannah et les habitants de son village. Elle s’aperçoit rapidement qu’un secret ronge le village tout entier et le conduit à sa perte. C’est justement pour ça que Susannah lui a demandé de venir l’assister, afin de trouver l’auteur d’un meurtre qui a eu lieu 7 ans auparavant.

Anne Perry se plie tous les ans à cette tradition : rédiger une sorte de « spin-off » de sa série des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt pour les fêtes de Noël. Cela nous permet de retrouver des personnages secondaires de la série tels que Tante Vespasia ou cette fois Emily Radley. Même si l’enquête est simple, le roman court, c’est toujours pour moi un plaisir de retrouver cette série de Noël! Parce que les personnages sont sympathiques, l’ambiance également qu’Anne Perry sait très bien retranscrire. J’ai cru revoir dans ce roman le Connemara que j’ai eu l’occasion de visiter, ses couleurs si particulières, la solitude de ses villages également. C’est l’occasion également d’évoquer, certes rapidement, l’opposition entre les Anglais et les Irlandais.  Le personnage d’Emily est  un peu plus creusé. Emily a changé depuis son mariage avec Radley, un jeune parlementaire désargenté dont elle est tombé amoureuse. Au cours de son enquête et de sa rencontre avec Daniel, un naufragé qui vient raviver un souvenir douloureux au village,  la jeune femme se met à se poser des questions sur sa relation de couple et sur la personnalité de son jeune mari. Ce roman a été pour moi un vrai divertissement et un plaisir de retrouver Emily dans cette enquête.

challenge polars historiques